Auvergne

Parc Naturel Régional des Volcans d’Auvergne.

La Région Auvergne est l’une des 22 régions françaises de la France métropolitaine. Située au centre de la France et du Massif central, elle est composée des quatre départements de l’Allier, du Cantal, de la Haute-Loire et du Puy-de-Dôme. Sa préfecture et sa plus grande ville est Clermont-Ferrand.

Le territoire régional correspond aux anciennes provinces de l’Auvergne, du Bourbonnais et du Velay. Si on exclut cette dernière, ainsi que le Bocage bourbonnais et la Sologne bourbonnaise, le territoire de la région moderne correspond assez précisément à l’ancienne cité des Arvernes.

Une large partie sud de la région appartient au Massif central, massif hercynien datant de la fin de l’ère primaire, redessiné à l’ère tertiaire par contrecoup du soulèvement alpin : formation de plateaux entaillés de vallées profondes, de bassins d’effondrement et édifices volcaniques (dont les plus récents, datant de l’ère quaternaire, ont seulement quelques milliers d’années).
La morphologie d’ensemble de la région se présente comme un entonnoir ouvert au nord (plaines des Limagnes et du Bourbonnais) et resserré au sud (gorges de l’Allier), s’encastrant dans les formations collinéennes et de moyenne montagne : Monts de la Madeleine, du Livradois, du Forez et du Velay à l’Est ; Collines des Combrailles, de l’Artense et de Châtaigneraie, Monts d’Auvergne et d’Aubrac à l’Ouest. L’Auvergne culmine à 1 886 mètres au Puy de Sancy.

La région a longtemps été à l’écart des grands axes de transport de la France, tels que le couloir rhodanien ou le littoral Atlantique. Cet enclavement s’est atténué aujourd’hui notamment avec l’autoroute A75 qui relie le bassin parisien à la Méditerranée, mais il a sensiblement freiné le développement économique de la région. C’est pourquoi elle est identifiée dès l’après-guerre comme étant la partie centrale de ce qui est nommé « la diagonale du vide ».

La région administrative Auvergne couvre quatre départements: L’Allier au Nord, le Puy-de-Dôme au centre, le Cantal au Sud-ouest et la Haute-Loire au Sud-est.

L’Auvergne historique telle qu’elle se présentait au XVIIIe siècle correspond à peu près à une zone couvrant les départements du Cantal, du Puy-de-Dôme, une petite partie du département de Haute-Loire ainsi que le sud de l’Allier. La région actuelle correspond malgré tout à des réalités historiques anciennes : le territoire de la cité des Arvernes allait jusqu’aux portes des villes actuelles de Montluçon et Moulins et la cité des Vellaves (actuel Velay), fut cliente des Arvernes11.

La ville principale d’Auvergne est Clermont-Ferrand, dont l’aire urbaine, avec plus de 460 000 habitants, rassemble presque un tiers de la population régionale. Clermont-Ferrand se voudrait désormais comme la capitale de l’ensemble du Massif central. L’idée d’une fusion des régions Auvergne et Limousin a d’ailleurs été émise par Valéry Giscard d’Estaing avant les élections régionales de 2004 puis par Jean-Pierre Raffarin. Cette proposition est cependant loin de faire l’unanimité en Limousin, Limoges et Brive-la-Gaillarde étant plus tournées vers le sud-ouest et la façade atlantique. D’autre part, l’influence de Clermont-Ferrand est moins perceptible dans le centre12 et l’est13 de la Haute-Loire, situés dans la zone économique de Saint-Étienne et, dans une moindre mesure, de Lyon. Le sud du Massif-Central se trouve également dans la zone d’attraction d’autres métropoles telles que Nîmes, Montpellier ou Toulouse.